Chat en poche. Montaigne et l'allégorie

Chat en poche. Montaigne et l'allégorie

Antoine Compagnon


On n'a pas fini de déchiffrer des sens cachés dans les Essais de Montaigne. L'allégorie feel qu'un autre sens se terre sous los angeles lettre. Le texte ne veut pas dire ce qu'il dit : il veut dire ce qu'il ne dit pas. Dès qu'on entre dans le champ du non-dit, de l'esprit, de los angeles determine, s'ouvrent toutes grandes les écluses de l'interprétation. Et une allégorie peut toujours en cacher une autre.En 1992, on a célébré le quatrième centenaire de los angeles mort de Montaigne en acclamant sa imaginative and prescient de l'Autre : à eux seuls, les Essais nous rachètent de cinq siècles de colonialisme.L'anachronisme triomphe lors des commémorations : en 1892, l. a. Troisième République, ne sachant encore bien que faire de l'auteur des Essais, l'opposait à l. a. Boétie et l'accouplait à Renan.La culture de l'allégorie semble pourtant se dissoudre dans les Essais. Mais peut-elle disparaître pour de bon ? C'est dans l. a. seule web page où Montagne fait allusion à l'allégorie biblique que Pascal trouve l'ébauche de los angeles gradation, cette dialectique des contraires qui légitime l'ordre politique et social.La pensée politique de Pascal est aussi scandaleuse que celle de l. a. Boétie. C'est l. a. position de Montaigne, entre los angeles Boétie et Pascal, qu'on ne cesse d'interpréter. los angeles tentation de l'allégorie n'est-elle pas aussi grande que l'amour de l. a. littérature ?

Show sample text content

Download sample