Puis gris que dilue du rose que brûle le bleu

Puis gris que dilue du rose que brûle le bleu

Marc Cholodenko


À l’image de l’œuvre abstraite qui se réduit ou se déploie jusqu’au basic noticeable, ainsi devenue toute concrète, un texte a été abstrait de toute inten-tion, réduit au basic lisible, à un lisible comme quasi noticeable, rendu concret comme un mur de pierres sèches posé nulle half, pour rien, séparant rien de rien, le pourquoi du pourquoi pas, entre les deux, un easy là.

Puis gris que dilue du rose que brûle le bleu poursuit cette recherche à laquelle se voue Marc Cholodenko, obstinée et métho-dique, radicale, désespérée mais lumineuse, d’une écriture qui ne serait que pensée, une pensée natural, dénuée de toute goal, de tout yet, de los angeles moindre occurrence triviale. « Un easy là ».

Show sample text content

Download sample